GAPHRSM

Le GAPHRSM est fondé en 1978, est un organisme à but non lucratif voué à la défense des droits et à la promotion des intérêts des personnes handicapées.

Le slogan du GAPHRSM :
S'unir pour Agir

Objectifs

  • Regrouper les associations de personnes handicapées et de parents de personnes handicapées qui visent l'intégration globale de la personne handicapée.
  • Offrir du soutien technique et professionnel aux associations membres.
  • Défendre et représenter les droits et intérêts des personnes handicapées aux divers paliers gouvernementaux et auprès de la population.
  • Revendiquer auprès des organismes publics et parapublics des services répondant adéquatement aux besoins des personnes handicapées et à leur famille.
  • Jouer un rôle de surveillance à l'égard de toute action, interventions susceptibles de perpétuer des préjugés défavorables à l'égard de la personne handicapée.
  • Informer et sensibiliser les associations membres et la population par rapport à toute la problématique des personnes handicapées et leur famille.
  • Favoriser par la concertation, la communication entre les associations membres.
  • Porter des actions visant la transformation sociale pour un mieux être collectif.

Vision

  • Un monde ou les personnes qui ont les mêmes droits sans discrimination (pour tous,) ni privilège (équitable, juste pour tous).
  • Un monde, où les incapacités d'une personne qu'elles soient physique, intellectuelle, comportementale, temporaire ou permanente ne sont plus des obstacles pour exercer pleinement et entièrement sa contribution sociale, en leur qualité d'être humain comme tous citoyens et vivre à part entière.
  • Les membres du GAPHRSM sont alignés sur une vision commune, leurs actions sont reliées à la philosophie et aux valeurs communes.
  • Ils sont engagés à modifier, à rendre le monde meilleur, accessible pour tous pour les personnes handicapées et leurs familles.
  • On mise sur le partenariat, l'entraide naturelle, les réseaux communautaires et les services professionnels, en collaboration avec ces ressources.

Philosophie

L'Approche communautaire :le groupement choisit des stratégies d'intervention qui mise sur le potentiel des individus, des réseaux sociaux, des groupes, des communautés et de leurs ressources pour prendre en main leurs problèmes sociaux. Une stratégie d'intervention qui cherche à procurer du pouvoir, des moyens et du support pour que se réalise ce potentiel ; l'appropriation, l'empowerment.

Les regroupements sont généralement actifs dans les domaines de la formation, de la représentation, de la défense collective des droits, de l'information et de la sensibilisation. Ils se distinguent les uns des autres par leur taille, leur territoire d'intervention, l'étendue de leurs activités et la nature des problèmes.

Le GAPHRSM s'assure de la connaissance et de l'application des droits universels, de la politique à part entière et à l'accessibilité universelle par son implication auprès de ses membres, ses partenaires et des  différentes instances publiques et parapubliques de son territoire.

Le GAPHRSM collabore avec les autres ressources du milieu, participe à des groupes de travail, à des comités et des tables de concertation, sur les différents enjeux visant l'appropriation et la transformation sociale.

Le GAPHRSM  forme et collabore à  des comités de travail sur des enjeux et des objectifs communs, partage des valeurs ou en fait la promotion de la défense des droits, interpellant un large territoire mettant en œuvre les principes de l'approche communautaire, composant avec  les forces vives du milieu.

Le GAPHRSM encourage une vision critique, supporte l'engagement et suscite un sentiment d'appartenance auprès des ses associations membres.

Les membres adhèrent à des valeurs communes : respect, authenticité, croire en la capacité de la personne, entraide, partenariat, reconnaissance de l'expertise des autres.

Le GAPHRSM reconnaît  l'autonomie  de chacun, la force du groupe et ses membres  sont conscients des vrais enjeux.

Le GAPHRSM crée et participe à des évènements de sensibilisation.

Valeurs

Le GAPHRSM prône et adhère aux valeurs fondamentales suivantes :

Nous adhérons aux valeurs véhiculées dans :

Le respect de la dignité humaine

En tant qu'être humain et membre de sa société, toute personne doit être respectée dans sa vie, son intégrité physique et psychologique, son autonomie et ses caractéristiques propres. Le respect de la dignité de l'être humain et le droit à l'égalité comptent parmi les fondements de la justice et des systèmes de droits et libertés. Ils ont une dimension universelle et englobent l'égalité formelle, le respect de la diversité et le refus de la discrimination et de l'exclusion.

L'égalité et la lutte contre la discrimination

Traitement identique n'est pas synonyme de traitement égal. En effet, l'égalité suppose parfois qu'il faut traiter une personne différemment pour la traiter également. Toutes les personnes handicapées sont ainsi concernées, qu'elles aient des incapacités intellectuelles, motrices, sensorielles, organiques, des troubles envahissants du développement, quels que soient leur âge, leur sexe, leur orientation sexuelle, leur origine ethnique ou nationale, ou leur religion. L'égalité constitue un idéal de société, et d'importants moyens doivent être mis en œuvre pour la réaliser. La recherche de l'égalité s'effectue par le droit à l'égalité et la lutte contre la discrimination, qu'elle soit directe, indirecte ou systémique.

La liberté

La liberté repose sur la capacité de se fixer des objectifs et d’agir en conséquence. Plus une personne a des ressources personnelles et bénéficie de celles de l’environnement, plus elle a la liberté de choisir et de jouir d’un large éventail de choix, plus elle est à même de vivre la vie qu’elle désire. Toute personne doit avoir la possibilité de réussir sa vie, que ce soit par la recherche de son bien-être ou par l’accomplissement des objectifs qu’elle valorise et choisit. Ses ressources personnelles de même que les opportunités et les contraintes de l’environnement sont cruciales à cette fin. La société a comme devoir de favoriser un ensemble de libertés fondamentales aussi étendu que possible, dans la mesure où les libertés de chacun n’empiètent pas sur celles des autres.

La solidarité et l’équité

Dans le monde contemporain, l’État apparaît comme un acteur incontournable en matière de solidarité sociale face aux autres acteurs de la société civile, dont ceux ayant une obligation d’accommodement envers les personnes handicapées, telles les entreprises privées et autres institutions civiles. Si la famille et les aidants constituent des sources naturelles de solidarité, il importe qu’ils ne soient pas abandonnés à eux-mêmes.

L’égalité des droits peut et doit être assurée par la société. L’équité, pour sa part, vise la conciliation des devoirs et des droits des membres de la société, notamment du droit à l’égalité ainsi que des charges qui en découlent en fonction des situations concrètes et des circonstances. Les choix que font les sociétés équitables respectent les valeurs d’égalité, de justice et de solidarité. L’équité permet de juger des charges et des ressources à consacrer à la satisfaction des besoins des personnes handicapées. L’équité sert ainsi à réaliser l’intégration sociale des personnes handicapées dans le respect des situations spécifiques propres à chacun.

Mandats

Promotion et défense des droits et intérêts

Concertation entre les organismes membres et les autres organismes du milieu dans les domaines suivants:

Pour la Cause :

Le GAPHRSM ;

  • s'assure de la connaissance et de l'application des droits universels, de la politique à part entière et à l'accessibilité universelle par son implication auprès de ses membres, ses partenaires et des  différentes instances publiques et parapubliques de son territoire.
  • Suscite et développe une expertise en accessibilité universelle sur la rive sud.
  • Renforce  la promotion et la défense et le droit à la participation citoyenne. Crée et participe à des évènements de sensibilisation.

Pour la Transformation sociale:

Le GAPHRSM;

  • collabore avec les autres ressources du milieu, participe à des groupes de travail, à des comités et des tables de concertation, sur les différents enjeux visant l'appropriation et la transformation sociale pour un mieux être collectif.
  • forme et collabore à  des comités de travail sur des enjeux et des objectifs communs, partage des valeurs ou en fait la promotion de la défense des droits, interpellant un large territoire mettant en œuvre les principes de l'approche communautaire, composant avec  les forces vives du milieu.

Pour l'Action communautaire autonome:

Le GAPHRSM;

  • Reconnaît la force et le pouvoir potentiel du milieu associatif et communautaire.
  • Poursuit le développement du sentiment d'appartenance  dans un contexte élargi.
  • Suscite l'émergence de communautés d'entraide, pour faciliter la tâche, pour l'avancement de la cause en lien avec sa mission et vision.
  • Cherche l'adhésion aux points de vue qu'il défend et la participation des membres.
  • Documente sur la défense des droits.

Pour et auprès des associations membres:

Nos membres : Lien vers la page de nos membres »

Le GAPHRSM;

  • Encourage une vision critique, supporte l'engagement et suscite un sentiment d'appartenance auprès des ses associations membres, en leur offrant un  soutien technique et professionnel dans le respect de leur autonomie et des valeurs démocratiques du mouvement communautaire autonome.
  • Favorise  et informe sur l'approche communautaire, ce que cela signifie dans la pratique au quotidien.
  • Voit à créer une ouverture qui favorise relation professionnelle, positive, les membres entre eux.

Les membres adhèrent à des valeurs communes : respect, authenticité, croire en la capacité de la personne, entraide, partenariat, reconnaissance de l'expertise des autres.

Le GAPHRSM reconnaît  l'autonomie  de chacun, la force du groupe et les membres  sont conscients des vrais enjeux.

Le GAPHRSM fournit aux associations membres l'information pertinente sur la situation des personnes handicapées et sur les ressources existantes.

LES MEMBRES ACTIFS

Tout organisme communautaire autonome dont le mandat est de promouvoir et de défendre les droits et intérêts des personnes handicapées sur le territoire du GAPHRSM.

LES MEMBRES DE SOUTIEN

Tout autre organisme, établissement public ou parapublic offrant des services aux personnes handicapées. (Document Word Règlements généraux)

Membres du conseil d'administration 2018-2019

Photo de Pierre Nadeau.

Président

Monsieur Pierre Nadeau
de AILIA

Pierre.nadeau@ailia.info

Madamme Sylvie Jeannotte

Vice-présidente

Madame Sylvie Jeannotte
de ALPHA

jeannotte.alpha@live.fr

 

Martin Morin

Trésorier

Monsieur Martin Morin
du CCAL

cca.longueuil@videotron.ca

Diane Malo

Secrétaire

Madame Diane Malo
de APHVR

aphvr@videotron.ca

Valérie Bélanger, administratrice

Administratrice

Madame Valérie Bélanger
de ATCCM

v.belanger@atccmonteregie.qc.ca

Claudine Gamache

Administratrice

Madame Claudine Gamache
de Autismopolis

administration@autismopolis.com

Julie Tourangeau

Administratrice

Madame Julie Tourangeau
de APHRSM

aphrsm@hotmail.com

Territoire

Le territoire du GAPHRSM, Les sous-régions de;

  •  Longueuil (MRC Champlain et Lajemmerais),
  • St-Jean-sur-Richelieu (MRC Le Haut-Richelieu, la Vallée du Richelieu et Rouville)
  • et Châteauguay (MRC Roussillon et Les Jardins de Napierreville).

carte montrant le territoire du GAPHRSM (avec les MRC)

 

Action communautaire autonome

DES ORGANISMES DE L'ACTION COMMUNAUTAIRE AUTONOME

Le groupement d'associations et les associations qui le composent font partie du réseau Québécois des associations communautaires autonomes.

Le mouvement communautaire est vivant et en constante adaptation, il voit à offrir de nouvelles réponses à des situations problématiques non résolues par l'offre de services publics.

Le rôle des organismes de l'action communautaire autonome est d'identifier et de voir à la réponse aux besoins des citoyens et les équiper face aux difficultés qu'ils vivent et d'autre part, amener ces personnes à améliorer ou faire changer l'environnement politique, civil, économique, social et culturel qui les entoure.

Ils ont aussi la responsabilité de s'unir pour créer un rapport de force qui permettra des changements pour toute la société.

L'action communautaire autonome, LE RQACA: lien externe vers le site RAQCA (Réseau québécois de l'action communautaire autonome)Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., une contribution essentielle à l'exercice de la citoyenneté et au développement social.

S'unir pour Agir.

Voir le vidéo sur les états généraux du communautaire (document de la CTROC)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Document Powerpoint Historique du communautaire