Mythes et réalités sur l’autisme

Mythes et réalités sur l’autisme

Avril est le mois de l’autisme au Québec et c’est aussi l’occasion pour vous de tester vos connaissances sur le sujet.

Saviez-vous qu’en Montérégie 1 enfant sur 49 présente un Trouble du spectre de l’autisme (TSA).

L’autisme ne touche que les enfants ?

Mythe : L’autisme est un trouble du développement d’origine neurologique qui est présent dès la naissance et dont les symptômes se manifestent en bas âge. Pour certaines personnes, ces manifestations ne seront associées à l’autisme qu’à l’adolescence ou à l’âge adulte.  Puisqu’il n’y a aucun traitement connu à l’heure actuelle, les enfants atteints aujourd’hui le seront toujours à l’âge adulte.

Les personnes autistes ont des difficultés au plan social

Réalité : Les règles sociales sont souvent difficiles à comprendre pour les personnes autistes car ces règles sont variables selon les individus et les contextes. En plus, ces dernières ne sont ni écrites, ni expliquées.  Les personnes autistes souhaitent avoir des amis toutefois leur maladresse avec ceux-ci constituent une difficulté importante.

Les personnes autistes sont toutes pareilles

Mythe : Chaque personne autiste est unique et différente autant au niveau de l’expression de ses symptômes que de ses goûts ses intérêts.  Il y a autant de formes d’autisme qu’il y a d’individus.

Les personnes autistes ont une déficience intellectuelle

Mythe : La proportion de personnes autistes ayant une déficience intellectuelle est similaire à celle de la population en générale.  Par contre, il est souvent difficile d’évaluer le quotient intellectuel d’une personne autiste car les tests sont conçus pour des personnes typiques.

Pour en savoir davantage  visitez notre site www.autismemonteregie.org


Sophie Plaisance,
Intervenante à Autisme Montérégie
Document Word Avril 2016: Mythes et réalités sur l’autisme

Laisser un commentaire